Roman familial et trajectoire sociale

De l’enfance à l’adolescence, notre identité s’est forgée au sein d’une famille originaire et dans un contexte socio-historique particulier. Ces premières influences se sont peu à peu enrichies à l’occasion d’une histoire individuelle et collective au cours de laquelle nous avons dû procéder à des choix. Chaque individu se construit en tant que sujet dans les réponses qu’il apporte aux contradictions qui traversent son existence. Si nous ne pouvons changer notre passé, nous pouvons cependant changer la façon dont l’histoire est agissante en soi.

Selon la sociologie clinique, les phénomènes sociaux doivent être appréhendés en intégrant la façon dont les individus les vivent, se les représentent, les assimilent et contribuent à les reproduire. Elle se veut à l’écoute du sujet, proche du réel dans ses registres affectif et existentiel, attentive aux enjeux inconscients individuels et collectifs.

La gestalt-thérapie se centrant entre autres sur le processus d’individuation, le gestalt-thérapeute ne peut pas faire l’impasse dans sa pratique des contextes sociaux et culturels passés et présents des patients qu’il accompagne. La sociologie clinique devient un apport potentiel pour tous les psychothérapeutes et psychopraticiens.

Objectifs

La formation est pratique et théorique. L’exploration portera en particulier sur :
- La généalogie familiale, les métiers, les valeurs et croyances, les secrets, l’ancrage socio-historique ;
- La formation du projet parental, explicite ou implicite, ses traces, ses contradictions, ses effets ;
- Le roman familial en lien avec les « histoires de famille » et l’environnement social et économique ;
- La trajectoire sociale en lien avec les institutions et les organisations rencontrées, l’environnement social et économique, les impasses, les « nœuds socio-psychiques » qui parfois nous entravent et nous construisent.
- La prise en compte des enjeux sociaux dans les pratiques de psychothérapeutes.

Methodologie

La démarche consiste à effectuer des « va-et- vient » entre des phases d’exploration de sa propre histoire (implication) et d’analyse en commun des processus de construction de soi comme sujet socio-historique (recherche). Des apports théoriques viendront ponctuer ces phases d’analyses.

Public

Ce perfectionnement se fait dans le cadre de la formation 3° cycle de l’IFGT. Le groupe du 3° cycle IFGT 38 s’ouvre à cette occasion à d’autres praticiens de la psychothérapie et relation d’aide intéressés de participer à cette session pour approfondir leurs compétences dans la double perspective de l’analyse sociologique et la démarche clinique.

Formateur

Vincent DE GAULEJAC

Professeur émérite à l’Université de Paris- Diderot, Président du réseau international de sociologie clinique.
vincentdegaulejac.com

Dates

26-27-28 février 2020

Lieu

IFGT,
16 rue Alphonse Penaud,
Paris 75020
Métro Porte de Bagnolet