Session 2 : L’expérience traumatique

Cet atelier envisage le traumatisme dans un contexte de champ relationnel.
À partir du souci de créer un environnement sécure, cette session sera l’occasion d’explorer quelques-uns des principaux thèmes de l’expérience traumatique.

Les caractéristiques essentielles de la peur et de la dissociation seront abordées de manière didactique et expérientielle.

Les neurosciences viendront soutenir de nouvelles façons de penser, et seront reliées autant à la théorie de la Gestalt-thérapie qu’à la pratique clinique.

Intervenante

Miriam Taylor (Grande-Bretagne)

Gestalt-thérapeute et superviseure spécialisée dans le travail avec le traumatisme. Formée à plusieurs approches de traumatologie spécialisées y compris la thérapie EMDR et sensorimotrice, elle pratique depuis 1995, et a notamment travaillé comme chef clinique dans un service de consultation pour jeunes adultes et comme Consultant thérapeute dans un service de traumatologie.

Miriam Taylor axe son enseignement sur le trauma, traumatismes complexes, la dissociation, déréalisation et le champ relationnel. En collaboration avec l’Institut Metanoia à Londres, elle a réalisé une étude de la recherche collaborative dans les interventions de traumatologie (sous presse).

Miriam est l’auteur de « Trauma therapy and Clinical Practice : Neuroscience, Gestalt and the Body » Open University Press 2014 . Elle est membre associé de l’UPCK. Cet ouvrage est disponible en français à l’Exprimerie sous le titre : « Thérapie du trauma : Neurosciences et gestalt-thérapie ».

Dates

18-19-20 mai 2018

Lieu

Résidence internationale
44, rue Louis Lumière
75020 Paris