Approfondir les dimensions de la relation thérapeutique ou comment travailler à être un thérapeute « suffisamment » bon...

C’est l’environnement dans lequel la personne se situe qui importe

F. Roustang

Sur cette base très simple qu’évoque F. Routang, il s’agit pour nous, gestalt-thérapeutes, de réinventer avec nos patients les conditions pour que ne s’isolent pas nos pensées et nos actes, et qu’advienne notre engagement.

Créer une contenance et un lien où peuvent prendre place tant la conflictualisation que la tendresse, demande au thérapeute
- de se questionner sur sa qualité de présence, son impatience, sa souplesse, ses crispations, son affection, ses rigidités, ses agacements, sa séduction, sa confiance, ses possibilités d’apprivoisement,...
- de s’interroger sur ses mouvements, parfois micro- mouvements, qui le traversent en présence de l’autre, et dans la situation du moment thérapeutique.

La relation thérapeutique est en soi peu ordinaire, elle est le tissage d’un lien particulier hors du quotidien. Nous osons croire que cette relation aspire à soutenir la possibilité d’un décalage faisant place à la nouveauté pour nos patients.

Formatrices en co-animation

Françoise Dero

Gestalt-thérapeute, formée à la Gestalt-thérapie dans divers instituts dont l’IFGT. Formée à la thérapie avec médiateurs (Multiversité-Belgique). Pratique en libéral à Liège (Belgique) depuis 1999. Formatrice à l’IFGT depuis 2006. Superviseur. Travailleuse sociale dans sa formation initiale. Conseillère conjugale et familiale diplômée. Exerce en planning familial auprès d’un public multiculturel.

Dominique Michel

Gestalt-thérapeute agréée par le CEGT,
Superviseur, Formatrice,
responsable pédagogique à l’IFGT,
formée à l’analyse de groupe (Institut Français d’analyse de groupe), au psychodrame et à l’expression créatrice.

Dates

Session 1 : 3-4-5 février 2023
Session 2 : 9-10-11 juin 2023
Session 3 : 10-11-12 novembre 2023

Lieu

IFGT
19, rue St Siméon,
33000 Bordeaux