Formateurs associés

Nancy Amendt-Lyon (Autriche)

Ph.D., M.A., née à New York, a fait ses études à New York, Genève et Graz. Pratique privée de gestalt-thérapeute et superviseuse à Vienne. Présidente de l’Association Autrichienne de Gestalt-thérapie. Nombreuses publications sur la gestalt-thérapie et les relations de genre, en anglais et en allemand.

Claudia Baptista Tavora (Brésil)

Professeure invitée dans divers programmes de formation en gestalt-thérapie,
Claudia Baptista Tavora est psychothérapeute, superviseuse agréée et elle a une pratique privée à Ipanema au Brésil où elle travaille avec des adultes et des familles.
Elle est spécialisée en psychologie clinique et a un Master de pratiques socio-culturelles de l’Université d’état de Rio de Janeiro.
Elle est l’auteure de nombreux articles publiés au Brésil et à l’étranger dans les domaines de la théorie et de la pratique de la psychothérapie, de la santé mentale et de la culture. Ses recherches concernent la théorie du Self (entre autres articles parus dans « Self : une polyphonie de gestaltthérapeutes contemporains » (sous la direction de Jean-Marie Robine), la pratique clinique contemporaine et son interface avec d’autres systèmes de connaissances et de discours.

Jacques Blaize (F)

Professeur honoraire, agrégé de philosophie, Gestalt-thérapeute, superviseur et formateur, co-fondateur et ancien directeur de l’Institut Nantais de Gestalt-thérapie.
S’intéresse aux approches philosophiques en lien avec la Gestalt-thérapie, et en particulier à la phénoménologie.
Auteur de deux ouvrages, tous deux publiés à l’Exprimerie : « Ne plus savoir – Phénoménologie et éthique de la psychothérapie » et « Le temps est venu … Incertitudes et évidences de la Gestalt-thérapie », ainsi que de nombreux articles.

Mônica Botelho Alvim (Brésil)

Gestalt thérapeute, Ph.D de psychologie.
Elle exerce depuis 25 ans en pratique privée et participe à la formation des gestalt thérapeutes dans plusieurs instituts au Brésil.
Elle est superviseuse et professeure d’Université dans le domaine de la phénoménologie et de la gestalt thérapie à l’Université de Rio de Janeiro (UFRJ). Elle coordonne le centre d’Etudes Interdisciplinaires de phénoménologie (NEIFeCS).
Elle est auteure de nombreux articles, dont celui paru dans l’ouvrage intitulé
Self : une polyphonie de gestalt-thérapeutes contemporains, paru aux éditions l’Exprimerie.

Jean-Marc Chavarot (F)

Jean-Marc Chavarot est psychiatre (études de médecine à Toulouse, de psychiatrie à Bordeaux), a suivi des études de philosophie à Toulouse, membre de l’Institut Français d’Hypnose, actuellement chargé de cours à l’IFSI du Gers (Institut de Formation en Soins Infirmiers), et à l’université de psychologie de Montpellier (étudiants en psychopathologie de Master 2), participe à ce courant un peu informel de la psychopathologie phénoménologique et de l’analyse existentielle (cf en particulier les Editions du Cercle Herméneutique : quelques articles de psychopathologie, et un volume consacré à Jean-Jacques Rousseau, articles sur la précarité en collaboration avec Laurence Gateau-Brochard, et sur les « troubles limites »). Il a une pratique de psychothérapie - analytique-existentielle, dans le secteur hospitalier et dans le privé.

André Chemin (F)

Psychologue, thérapeute systémique et Gestalt-thérapeute, formateur et superviseur à l’INGT, intervenant à Forsyfa Nantes, membre titulaire de l’EFTA et membre agréé du Collège Européen de Gestalt-thérapie.

Anne-Laure Chirol (F)

Psychologue clinicienne, titulaire d’un Master 2 en Psychologie Clinique et Pathologique, Gestalt-thérapeute (individuel, familial et conjugal), chargée d’enseignement vacataire à l’Université de Psychologie Clinique (Nantes).

Anne Chrétien (F)

Anciennement professeure de l’Education Nationale, Gestalt-thérapeute diplômée de l’IFGT, superviseure et formatrice. Pratique le yoga depuis une trentaine d’années. Formée à la dynamique de groupes. Spécialisée dans la théorie et pratique de l’awareness et auteure de plusieurs articles sur ce thème.

Patrick Colin (F)

Gestalt-thérapeute agréé par le Collège Européen de Gestalt-thérapie, formateur et superviseur. Exerce en libéral depuis 1985. Co-fondateur de EGTP (Enseignement de Gestalt-thérapie et phénoménologie).

Annie Colliot (F)

Psychothérapeute, superviseur et formatrice. Elle intervient en Gestalt-thérapie, en thérapie systémique. Elle travaille auprès de couples, de familles, d’adolescents, de jeunes adultes en difficulté et de groupes. Elle est formatrice en « violence conjugale » et formée au Québec par Option.

Sophie Decoster (F)

Gestalt-thérapeute et superviseure. Installée dans le Nord, à Villeneuve d’Ascq, depuis plus de 20 ans. Formatrice en Gestalt-thérapie dans plusieurs instituts de Gestalt-thérapie en France et en Belgique. Membre agréé du C.E.G.T. Pratique orientée du côté de la perspective phénoménologique du champ, clairement en dehors du paradigme médical.

Tomaž Flajs (Slov)

diplomé GPTI, certifié GATLA, titulaire du CEP and member titulaire de l’EAGT, fut président de l’association Slovène de Gestalt Thérapie. Il est le co fondateur de l’Institut de gestalt thérapie de Ljubjana, GITA, où il exerce comme Gestalt thérapeute, formateur et superviseur. Il intervient comme Didacticien Internationnal en Croatie, Autriche, Russie, Georgie et Chine. Il est l’auteur de plusieurs articles en slovène, parmi lesquels ‘Men and Shame’, ‘Political Dimensions of Psychotherapy’, ‘Use of Metaphors in Gestalt Therapy’ and ‘Dead Man Walking’ sont publiés par la revue slovène “Psychothérapie Kaïros“ . Ses deux plus importantes ressources théoriques sont celles de Paul Ricoeur et de I.A Richard (new criticism).

Gianni Francesetti (Italie)

Gestalt-thérapeute, psychiatre, formateur et superviseur international, coordinateur du programme de l’International Training on Gestalt Approach to Psychopathology. Président de l’EAGT et de l’Italian NUO (FIAP, Italian Federation of Psychotherapy Associations), Ancien Président of the SIPG (Società Italiana Psicoterapia Gestalt), membre de l’EAP, NYIGT, SPR. Il est auteur de nombreux articles et chapitres en relation avec la Gestalt-thérapie. Il a également édité divers ouvrages sur l’approche gestaltiste en psychopathologie.

Ruella Frank (USA)

Ph. D., psychologue, psychomotricienne et Gestalt-thérapeute à New-York où elle dirige le Center for Somatic Studies. Elle est membre titulaire du New-York Institute for Gestalt Therapy. Enseigne dans de nombreuses universités et instituts des Etats-Unis, du Mexique et d’Europe, et en particulier en France dans le cadre de l’Institut Français de Gestalt-thérapie. Auteur de “Le corps comme conscience” et, en collaboration avec Frances LaBarre, de "La première année… et le reste de la vie", publiés par l’Exprimerie.

Christiane Garrivet-Martin (F)

Pratique en individuel, couples et groupes.
Formation didactique à l’IFGT.
Directrice de l’Institut de Gestalt-thérapie de Biarritz. Formatrice didacticienne et superviseure. Membre agréée du Collège Européen de Gestalt-thérapie.

Laurence Gateau-Brochard (F)

Gestalt-thérapeute formée à l’INGT et Psychologue sociale. Superviseur, formatrice auprès d’institutions, d’associations et de collectivités locales. Ayant une pratique d’intervention psychothérapeutique dans des lieux d’accueil sociaux auprès des personnes en grande précarité.

Vincent de Gaulejac (F)

Professeur émérite à l’Université de Paris-Diderot, Président du réseau international de sociologie clinique.
vincentdegaulejac.com

Michela Gecele (Italie)

Psychiatre, gestalt-thérapeute, didacticienne et superviseuse, Michela Gecele a une expérience clinique
de plus de 20 ans en secteur psychiatrique à Turin. Membre du New York Institute for Gestalt therapy et de l’EAGT, elle est directrice de l’IPSIG (Istituo Internazionale de Psicopatologia e Psicoterapia della Gestalt). Elle est l’auteure de nombreux articles etouvrages.

John Ingle (USA)

Ph. D., psychologue, psychothérapeute, formateur, musicien, président de l’Institut International de Somatique. Ses formations dans les domaines de la psychothérapie et de l’art en danse, musique et poésie influencent l’approche qu’il a de l’expérience somatique dans le soin du traumatisme.

Helena Kallner (Suède)

Pratique la Gestalt-thérapie à Stockholm, en Suède. Pratiquante avancée en Developmental Somatic Psychotherapy, elle a étudié avec Ruella Frank depuis 2008. Après des études à l’Institut Metanoia, elle est actuellement membre de l’équipe de direction du Changement relationnel, au Royaume-Uni, membre fondateur du Centre pour Psychothérapie relationnelle Gestalt, en Suède, et est un membre du conseil à l’Académie Gestalt de la Scandinavie. Helena se spécialise dans le travail avec les Transgenres/les anorexiques /boulimiques et les clients qui s’automutilent.

André Lamy (Belgique)

Ancien kinesithérapeute et thérapeute corporel, Gestalt-thérapeute et psychanalyste, superviseur et formateur. Ancien co-directeur de l’Institut Belge de Gestalt-thérapie, institut associé à l’IFGT. Auteur du livre : « L’un et l’autre – l’interaction créatrice » et de nombreux articles.

Irina Lopatouhina (Russie)

Gestalt-thérapeute de l’Institut de Gestalt de Moscou. Spécialisée dans la thérapie des perturbations alimentaires. Auteure d’un ouvrage (en russe) sur ce sujet : « Esclaves de la nourriture ? La révolte des esclaves ».

Yves Mairesse (F)

Psychologue clinicien, Gestalt-thérapeute diplômé de l’EPG et du Centre Québécois de Gestalt. Superviseur et formateur, directeur de Champ G, Institut de Gestalt du Nord. Formateur et consultant en relations humaines et en travail social. Spécialisé dans l’articulation entre Gestalt-thérapie et psychanalyse des relations d’objet. Président de la Société Française de Gestalt.

Elena Mazur (Russie)

Psychologue clinicienne, psychothérapeute certifiée en Gestalt-thérapie (IFGT). Formée à la thérapie humaniste existentielle à l’école James Bugental (USA). Certifiée comme thérapeute du trauma (International Somatic Institute, USA). Co-fondatrice et formatrice à l’Institut de Gestalt de Moscou, directrice du programme de formation internationale longue : « Somatic process trauma therapy ». Depuis 15 ans, enseigne dans les programmes de formation en Gestalt-thérapie, en thérapie du trauma et en thérapie existentielle dans différentes villes. Depuis 22 ans, pratique la psychothérapie dans une Clinique d’Etat et en privé à Moscou.

Michael Vincent Miller (USA)

Ph. D., formé auprès de Fritz Perls, de Erving et Miriam Polster, et d’Isadore From (élève de Goodman). Il a pratiqué et enseigné la Gestalt thérapie pendant trente-cinq ans, dont les douze derniers à New York. Il anime des ateliers de Gestalt-thérapie dans de nombreux instituts de différents pays. Co-fondateur de l’Institut de Boston dans les années 1970, il en a été le Directeur de Formation durant les années 1980.
Il est l’auteur de trois livres : Intimate terrorism, traduit dans huit langues (publié sous le titre L’amour terroriste, Robert Laffont, en France), La poétique de la Gestalt thérapie (éd. L’exprimerie) et Apprendre à Flirter à un Paranoïde qui est un recueil de ses articles sur la Gestalt thérapie de 1978 à 2008.

Ruben Miro (Espagne)

Psychologue clinicien. Gestalt-thérapeute et formateur depuis plus de 20 ans.
Formé à la psychanalyse et à l’analyse transactionnelle.

Myriam Muñoz (Mexique)

Fait partie des pionniers de la psychologie humaniste et la Gestalt-thérapie au Mexique. Elle est titulaire d’un PhD de développement humain. En 1985, elle a fondé l’Institut Humaniste de Gestalt-psychothérapie, considéré comme l’institut de Gestalt le plus important du monde, dont elle est actuellement recteur. En 1997, elle a lancé la revue Figura Fondo. Elle est auteure de nombreux articles et livres, et est passionnée par les thèmes comme les émotions, les rêves, les symptômes et les relations amoureuses.

Amélie Mutarabayire-Schaffer (F/ Rw)

Gestalt-thérapeute. Exerce en libéral, et aux restaurants du Cœur auprès de bénéficiaires et de l’accueil de jour pour les femmes sans domicile fixe. Formatrice auprès des bénévoles.
Coordinatrice d’un programme de santé mentale au Rwanda pour Médecins du Monde et Ibuka. A fondé dès 1995, au lendemain du génocide au Rwanda, l’association Subiriseke Retrouve le Sourire »).

Mariano Pizzimenti
 (Italie)

Mariano Pizzimenti est psychologue, Gestalt-thera- peute, Fondateur de la Scuola Gestalt di Torino (Italie), past Présidente de la FISIG (Federazione Italiana Scuole e Istituti di Gestalt). Superviseur de nombreuses communautés psychiatriques en Piémont. Il a commencé sa pratique de psychothérapeute en 1981. A partir de 1986 , il a dirigé les cours de formation à la gestalt-thérapie et en gestalt-counseling en Italie, Allemagne, Ecosse et Irlande. Il est auteur d’une minibibliothèque éditée par l’Exprimerie et intitulée “l’agressivité sexuelle“.

Jan Roubal (République tchèque)

Jan Roubal, MD, PhD, est professeur associé à l’Université Masaryk de Brno, en République tchèque, où il travaille également au Centre de recherche sur la psychothérapie. Il travaille comme psychothérapeute et psychiatre. Il a fondé et dirige la formation psychothérapie intégrative et la for- mation Gestalt thérapie en République tchèque. Didacticien international, il préside le comité de recherche de l’Association européenne de gestalt- thérapie.Auteur de nombreux articles, il a co-édité trois livres : « Current Psychotherapy », « Gestalt Therapy in Clinical Practice : From Psychopathology to the Aesthetics of Contact » et « Towards a Research Tradition in Gestalt Therapy ».

Dominique Royaux (F)

Gestalt-thérapeute, thérapeute familial systémique. Formateur à l’intervention et à la thérapie familiale systémique à Forsyfa (Nantes). Superviseur, intervenant systémique, travaille régulièrement dans le secteur sanitaire et social.

Sylvie Schoch de Neuforn (F)

Psychologue et Gestalt-thérapeute diplômée de l’IFGT et de l’Institut de Gestalt-thérapie de Los Angeles, superviseuse et formatrice, auteure de nombreux articles sur la Gestalt-thérapie et du livre « Un dialogue thérapeutique » (traduit en espagnol).
Spécialisée dans le travail thérapeutique avec le trauma.S’intéresse à l’approfondissement épistémologique de la Gestalt-thérapie en lien avec les approches scientifiques et philosophiques contemporaines.

Margherita Spagnuolo-Lobb (Italie)

Directrice (depuis 1979) de l’Istituto di Gestalt HCC Italy, formatrice internationale, full member du NYIGT, ex-présidente et première membre honoraire de l’EAGT, présidente honoraire de l’Association Italienne de Gestalt Psychothérapie (SIPG). Editeur de la revue italienne Quaderni di Gestalt ; son dernier livre, « The Now-for-Next in Psychotherapy » (2011-2013), vient d’être publié en anglais. Avec Gianni Francesetti, elle dirige une formation internationale en psychopathologie Gestalt

Miriam Taylor (Grande-Bretagne)

Gestalt psychothérapeute et superviseur spécialisée dans le travail avec le traumatisme. Formée à plusieurs approches de traumatologie spécialisées y compris la thérapie EMDR et sensorimotrice, elle pratique depuis 1995, et a notamment travaillé comme chef clinique dans un service de consultation pour jeunes adultes et comme Consultant thérapeute dans un service de traumatologie. Miriam Taylor axe son enseignement sur le trauma, traumatismes complexes, la dissociation, déréalisation et le champ relationnel. En collaboration avec l’Institut Metanoia à Londres, elle a réalisé une étude de la recherche collaborative dans les interventions de traumatologie (sous presse). Miriam est l’auteur de « Trauma Therapy and Clinical Practice : Neuroscience, Gestalt and the Body » Open University Press 2014 . Elle est membre associé de l’UPCK.

Dan Van Baalen (Norv)

1° lector (forme norvégienne du Ph.D.) A démarré sa carrière comme médecin, praticien généraliste, pathologie et psychiatrie. A démarré son expérience en Gestalt-thérapie en 1974, d’abord comme patient, puis en formation. Fondateur et recteur du Norwegian Gestalt Institute College

Maya van Zelst (Belg)

She is a clinical psychologist, gestalt-therapist and supervisor. She is trainer in the Gestalt Therapy Training, Psychopathology training and therapy groups at IVC (Gestalt Institute Belgium) for more than 15 years.
She has been working with people who suffer from drug-related and psychopathological experiences. Next to that she works on a freelance basis in healthcare centers as team facilitator and group supervisor.
She also works as an international trainer in Gestalt Therapy and Psychopathology in Europe. She has a private practice in Ghent since 2005 and is engaged as a member of the board of the NOGT (Flanders/The Netherlands) since 2009 and represents Belgium in the EAGT.