Session 2 : Troubles des conduites alimentaires

Les formes de vie qui se déroulent dans le monde avec un trouble de l’alimentation ne représentent pas une distorsion de la structure socioculturelle actuelle, mais en déclinent une expression incarnée. En psychothérapie gestaltiste, nous saisirons dans ces existences souffrantes, dans leur drame, l’intentionnalité de croissance de la personne, seule adaptation possible à la complexité de notre temps, complexité accentuée, de manières non encore décodées, par la condition pandémique d’aujourd’hui.

Dans ce séminaire, une vision possible de ces malaises sera présentée et quelques pistes de lecture thérapeutique pouvant permettre la restauration de processus de contacts spontanés, riches en sensorialité, ouverts
à la capacité d’effectuer des actions efficaces pour atteindre l’autre sans se blesser.

A partir de moments de recherche phénoménologique, donc de l’expérience des participants eux-mêmes, sera présentée la fragilité du ground qui peut créer un terrain favorable à l’apparition d’un trouble alimentaire et qui implique le corps, le temps de l’adolescence et la construction du genre féminin.

Intervenante

Maria Mione (Venise, Italie)

Psychologue et psychothérapeute, elle travaille en thérapie privée, individuelle et de couple, à Venise Mestre et Turin.
Professeur et superviseur de psychothérapie gestaltiste au niveau international, en particulier à l’Institut Gestalt HCC Italy, Russie, Mexique, Espagne.

Auteur de plusieurs publications dans le domaine clinique. Elle est membre du comité de rédaction du magazine italien Quaderni di Gestalt.

Dates

10-11-12 décembre 2021

Lieu

Résidence internationale
44, rue Louis Lumière
75020 Paris